Bienvenue sur
USEM
Anecdotes du 14 octobre

.. Patientez ..

logo USEM
sport enfant
foot loisircompetition foot
Retour

Parfois, les déplacements donnent lieu à des périples plus ou moins savoureux dont l'un de nos spécialistes est l'incontournable Magic.

Ce weekend, les naufragés de la route ont été l'équipe U.11 B en déplacement à Forez Donzy, un regroupement de villages (Pouilly-Civens-Rozier-Epercieux). Le tout étant de savoir sur quel terrain l'équipe était attendue.

Programmé officiellement à Roziers, puis, suite à un mail, délocalisé à Pouilly les Feurs, l'info était confirmé au moment du départ à l'expérimenté Jean Pierre, véritable guide touristique des terrains de foot de La Loire, qu'il arpentait déjà au siècle dernier.

Le convoi de voitures arrivant près de Pouilly, croisait le papa de Tao (qui avait choisi d'y aller directement). Ce dernier déclarant qu'il n'y avait aucun dirigeant sur place et que deux villageois rencontrés aux alentours, lui avaient dit que les matchs devaient avoir lieu à Rozier.

Donc demi tour, destination Rozier ou, attendait déjà, l'équipe de Feurs. Mais pas de représentant de Forez Donzy.

Jusqu'à ce que quelqu'un leur dise que les matchs avaient lieu … à Pouilly.

Nouveau départ pour, enfin, trouver le bon terrain et participer au plateau.

Le papa de Tao se disant que les deux « pinpins » croisés auparavant auraient mieux fait de ne rien lui dire puisqu'il était au bon endroit et Jean Pierre regrettant que l'indication donné, au départ, par le président ait été bonne car, en cas d'indication erronée,  il se serait fait un plaisir de « balancer » la boulette présidentielle afin d'alimenter les anecdotes. Ce sera pour une autre fois !

 

Samedi, nos féminines ont encaissé un cinglant 5 à 0 à Roche St Genest.

Le soir, elles se sont retrouvées, salle de réunion, pour une soirée festive.

Non pas que le score de l'après midi méritait une célébration tonitruante mais, en fait, pour fêter leur belle victoire contre St Jean Bonnefonds obtenue, il y a 15 jours.

Ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle « coller à l'actualité », mais comment leur en vouloir quand on sait qu'elles n'ont pas eu souvent l'occasion, ces dernières saisons, de fêter beaucoup de victoires.

En tout cas, la soirée s'est super bien passée, même si coach Julien a été surpris, au petit matin, assis sur le marche pied de son camping-car… à observer les étoiles recherchant certainement une inspiration divine et tactique pour améliorer les résultats et pouvoir renouveler plus souvent ce genre de soirée.

 

Les seniors ont découvert, avec surprise, la convocation pour le match amical de vendredi (équipe II) … le nom d'Yves GROS.

Une erreur de prénom (à la place du fiston Corentin), prétexte à quelques commentaires sur les réseaux sociaux de la part de jeunes joueurs, tel Nig'S qui, ont émis quelques doutes sur la qualité de joueurs d'Yves.

Mais savent-ils, seulement, à qui ils ont affaire ?

Que connaissent-ils de la carrière de Monsieur Yves GROS ?

Profitons de cette rubrique pour un rappel de la glorieuse histoire du foot français.

Pour le cas qui nous intéresse, après avoir consulté les archives de la FFF, Wikipedia et contacté l'INA, nous sommes en mesure de vous retracer sa carrière footballistique.

Yves Gros né à Montbrison, a été formé au célèbre club de l'AS Couzan.

Club unanimement reconnu dans le monde du football pour la qualité de son centre de formation qui a donné au foot français un quatuor mondialement connu.

Un carré d'as formé d'Aimé JACQUET, Yves TRIANTAFILOS, Jean Pierre BARAILLER et … Yves GROS.

Véritables ambassadeurs du foot français qui ont marqué soixante ans d'histoire du ballon rond.

Aimé JACQUET dit Mémé :

International, joueur ASSE et OL, entraineur OL et Bordeaux, sélectionneur champion du monde 98.

Yves TRIANTAFILOS dit Tintin :

International, joueur ASSE, Olympiakos, Nantes et idole à tout jamais du championnat grec.

Jean Pierre BARAILLER dit Jipébé :

Solide défenseur de Couzan, entraineur puis président de l'AS Ecotay et membre fondateur de l'USEM. Qui a formé tant de joueurs et, depuis si longtemps, qu'il en est à entrainer les petits enfants des premiers gamins qu'il a encadré.

 

Enfin Yves GROS dit L'Extincteur :

Joueur prometteur de l'AS Couzan, jusqu'en 1995, avant un transfert retentissant à l'A.S. Trelins.

Après six saisons exemplaires, il signe un contrat juteux à l'U.S. Moingt (saison 2000-2001).

Les ambitions d'un grand club et la vie nocturne trépidante de Montbrison by Night, n'étant pas compatible, il mettra fin à son contrat à l'issue d'une saison décevante.

Reconverti dans le show biz (organisations festives, concert, fêtes etc…), il va intégrer la jet-set montbrisonnaise et devenir, à l'instar d'Eric CANTONA, un exemple de sportif ayant réussi sa reconversion.

Le démon du ballon rond ne l'ayant jamais quitté, il reprendra du service, à 40 ans, avec les critériums de Boen-Trelins, formant un duo exceptionnel avec Stef JOANIN (dit Can'S).

Les spectateurs de Gauchon, regrettant à tout jamais, que ce duo n'ait pas été recruté plus tôt, pour apporter une touche technique à l'équipe fanion de l'ASBT.

Puis en 2014, Yves signe dirigeant à l'Usem, devenant rapidement un rouage essentiel du club jusqu'à, en devenir le secrétaire, il y a deux ans.

Depuis cette date, il rempli sa mission à merveille. Et la tâche n'est pas facile et prend beaucoup de temps. Il n'est pas rare de voir la fenêtre de son bureau éclairée une bonne partie de la nuit.

C'est qu'il est en train d'envoyer des mails ou de s'occuper des licences.

Et si la lumière est éteinte, ne croyez pas qu'il est entrain de se la couler douce…

Il y a de fortes chances qu'il soit en réunion secrète …dans sa cave.

Là ou se prend les grandes décisions à l'abri des regards et des micros.

Témoin la photo ci-dessous qui montre une commission réduite de dirigeants en train de bosser sur un contrat publicitaire avec un grand bistrot montbrisonnais.

Une réunion, épuisante mais constructive dans le seul intérêt du foot. Moi je dis Bravo.

A Paris, il y a le PSG et les caves de Saint Germain des Prés connues pour ses trompettistes de jazz.

A Moingt, il y a l'USEM et la cave d'Yves connue pour réunir, parfois, quelques belles … trompettes.

 

Parmi ces trompettes, vous aurez tous reconnu notre ami BAYANIS qui nous a demandé de bien signaler la promotion de son complice Magic au poste de responsable FMI pour l'USEM.

L'occasion de reprendre notre série des Mickey-Magic et la proposition de BAYANIS de l'intituler Mickey-Tablettes !!!