Bienvenue sur
USEM
Anecdote du 13 mars

.. Patientez ..

logo USEM
sport enfant
foot loisircompetition foot
RetourOutre les matchs, le weekend était consacré à l'organisation du vide greniers.
Pas une mince affaire, avec près de trente bénévoles du club présents pour que tout se passe au mieux.
Les premiers sur la brèche se retrouvant à trois heures du matin sur la place de Moingt pour indiquer leur emplacements aux premiers vendeurs, déjà présents ou dormant dans leur véhicule !!!
Ensuite, sous la direction de Can's, l'équipe se met en ordre de marche.
Un groupe installe la buvette et le matériel sous le chapiteau.
Un bénévole à chaque croisement, un autre qui distribue les fiches d'inscription (obligatoires) et le règlement que les exposants doivent respecter. Cinq bénévoles pour faire garer les vendeurs en respectant la largeur des passages et les accès aux riverains.
A 8h, tout était en place.
Pendant ce temps, une équipe fignole l'installation de  la buvette et prépare le vin chaud, avec Robert GALLAND aux manettes.
Une deuxième équipe s'occupe de la restauration. Mise en place du barbecue pour cuire les jambons sous l'oeil avisé de Jacques alors que Jean Luc a appris à  Magic, comment on faisait cuire les frites. Ce dernier a surpris tout le monde en préparant 40 kg de frites en un temps record. Vraiment, cette saison, tout ce qu'il touche est une réussite. Un exploit d'autantp lus grand qu'il l'a réalisé un ... dimanche matin !!!
Une autre équipe de 4 volontaires passent ensuite récupérer les papiers et l'argent des emplacements (deux heures ... sans s'amuser).
On vous passera les quelques petits conflits entre exposants ou avec les riverains et les tracas dus, cette année, aux dispositions anti attentat.
A partir de 11h, place à la restauration avec la petite centaine de plateaux repas servis sous le chapiteau et le service habituel de la buvette.
Toute la journée, vente d'objets au stand de l'Usem (un grand merci à ceux qui ont pensé à nous donner quelques vieilleries)
Enfin, à partir de 18h, nettoyage des rues et de la place (la benne à ordure étant remplis des articles invendus et laissés sur place).
Beaucoup de travail mais la satisfaction d'avoir réussi un beau vide greniers ... grâce à une météo clémente et, surtout, une équipe de dirigeants exceptionnels. BRAVO A TOUS !!!

Les brocantes suivent toujours le même rituel, avec le matin, dès l'aube, les premiers chineurs qui viennent explorer les coffres des vendeurs à la lumières de leur torche. L'ambiance est souvent à la discrétion avec quelques marchandages discrets pour tirer les meilleurs prix et faire de bonnes affaires. On ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup de bruit, avant que le gros de la foule des clients n'arrive.
Exception, dimanche, à Moingt, avec l'arrivée, sous le coup des cinq heures du matin, d'un groupe de joueurs de l'Usem, qui avait, semble t-il, bien arrosé la victoire de nos séniors sur Couzan, le samedi soir.
Une ambiance sonore avec cris et chants de victoire qui a eu le mérite de réveiller ... en douceur tout le quartier, autour de la buvette. Et qui a obligé nos buvetier à se mettre au travail plus tôt que les autres années. Car, à force de chanter, il est bien nécessaire de se ... désaltérer !!!
A propos de ce groupe de joyeux fêtards, la plus part d'entre eux vont disparaître avec le lever du soleil. Ayant tous besoin d'aller finir ... ou plutôt commencer leur nuit de sommeil.

Exception à la règle pour l'inusable Cédric qui restera présent toute la journée, n'hésitant jamais à donner un coup de main aux organisateurs ... malgré une fatigue bien compréhensible. Chapeau bas !!!

Un autre de ces fêtard a été exceptionnel, notre ami Raph qui en a surpris plus d'un par sa prestation. Pendant quelques heures, il a déambulé dans la foule avec ... trois grosses peluches achetées sur place. Il fallait le voir, les serrant très fort contre lui, en se frayant un passage parmi les badauds. Nul ne sait quand et comment il est rentré, mais la photo ci jointe nous rassure. Raph et ses trois nouveaux copains, bien installés chez lui. Ce qui rassure tout le monde et surtout ... le vendeur qui se souviendra longtemps de son exploit d'avoir réussi à fourguer une marchandise aussi improbable.

Enfin, un petit mot sur l'un des inconvénients du vide grenier. Les rues barrées sont un problème pour se rendre au stade Montplaisir. Il faut prévenir les adversaires et les arbitres et leur expliquer le meilleur chemin à travers les lotissements. La seule équipe qui jouait à domicile, dimanche matin, n'a pas eu trop de souci et le match a pu se dérouler normalement.
Pour les U.15 I, l'encadrement avait eu la bonne idée de fixer le rdv en dehors du périmètre de Moingt, pour un départ vers Andrézieux. Ainsi, un seul dirigeant s'était rendu au stade pour prendre les ballons, la pharmacie et les licences.
La troupe est donc parti à l'heure pour ce déplacement, et alors qu'ils se félicitaient de cette bonne idée ...  les éducateurs se sont aperçu, au bout de quelques kilomètres ... qu'ils avaient oublié les maillots !!!
Demi tour et re-parcours du combattant pour revenir au stade !!!
Magnifique !! Bravo Cédric B....