USEM
Union Sportive Ecotay Moingt, foot Loire 42

saison loisir historique
sport enfant
foot loisircompetition foot

Anecdotes mickey d'or


En fin d'Assemblée générale, a eu lieu la traditionnelle remise des Mickey d'Or.
Beaucoup de postulants dont vous avez pu suivre régulièrement les exploits dans cette rubrique et que vous pouvez consulter dans l'onglet ou elles sont archivées.
Un choix cornélien pour le jury qui a ,finalement, décidé de récompenser trois lauréats.
A travers un thème commun qui se résume au mot : Improbable.

1er Mickey d'or pour un U.19, déjà lauréat l'an passé et qui s'est maintenu à un niveau Champion's League.
Un des favoris (cote de 1,5). Récompensé dans la rubrique : Itinéraire Improbable.
Il s'agit de Debé (Mathias), à qui on associera, pour l'occasion la triplette Ben, Bravco et Nana.
Les trois garçons jouaient à La Métare et Nana était présente en tant que supportrice. Voyant que Debé prenait sa voiture, le coach, prudent, lui avait conseillé de bien suivre les autres véhicules pour éviter de se perdre. C'est après le match, pour le retour sur Montbrison, que les choses se sont gâtées. A St Etienne le trafic est plus dense qu'à Bard ou Lérigneux, et Debé a vite perdu de vue le convoi de l'Usem. Comme l'entrée de l'autoroute n'est pas clairement indiquée ... la voiture a pris la direction de Lyon au lieu de Roanne.
Notre quatuor, plutôt du genre bavard, n'a rien vu et a continué à discuter joyeusement.
Le silence ne s'est fait que lorsqu'ils ont aperçu le panneau Bienvenue dans le Rhône.
Debé a, alors, eu le bon réflexe, prenant la première sortie (Givors) et réussissant à reprendre l'autoroute dans l'autre sens.
Inutile de vous dire qu'ils ont rejoint le reste de l'équipe bien plus tard, après avoir chercher une pompe à essence (la panne sèche les menaçait) et s'être arrêté chez le président boire une bière et raconter leur exploit.

2ème Mickey d'or pour un joueur senior, habituellement discret et sur lequel personne n'aurait parié un euro.
Gros outsider (cote de 150). Récompensé dans la rubrique : Achat improbable.
Il s'agit de Raphy
. Je vous plante le décor, le vide grenier de Moingt organisé par l'Usem. La veille, l'équipe fanion a battu le leader Couzan et s'est replacée dans la course au titre. Les joueurs ont décidé de fêter la victoire une bonne partie de la nuit et les derniers rescapés ont débarqués, à l'aube, sur la place de Moingt. Très solidaires de toutes les manifestations organisées par l'Usem, ils se sont tout naturellement dirigés vers la buvette afin d'y faire honneur. Ce qu'on appelle, en général, rallumer la chaudière. Après avoir chanté et animé bruyamment cette partie de la place, ils ont disparu, les uns après les autres, terrassés par ... la fatigue.
Mais Raphy, avant de rentrer, en a profité pour chiner et réaliser, peut être, l'affaire du siècle.
Pendant quelques heures, on l'a vu déambuler parmi la foule avec ... trois grosses peluches marchandées sur place. Il fallait le voir, les serrant très fort contre lui, se frayant un passage parmi les badauds et présentant fièrement ses trois nouveaux amis à tous les gens qu'il connaissait.
Nul ne sait, quand et comment il est rentré, mais soyez rassurés, les trois peluches sont arrivées à bon port et sont bien installées dans sa chambre.

3ème Mickey d'Or pour un U.19.Possédant un gros potentiel, il a confirmé tous les espoirs placés en lui.
Une valeur sûre (cote de 2). Récompensé dans la rubrique Blessure improbable.
Il s'agit de Thomas. Tactiquement, il a été très fort. Déjà, il possède plusieurs surnoms, Spray, Tom, Toto le Kway. Ensuite, il a signé une licence en étant blessé et n'a disputé que les deux dernières journées de championnat en réussissant à être convoqué pour le dernier match de l'équipe une des U.19, et donc, sacré champion. Pour marquer encore quelques points, il a mis un point d'honneur à terminer dernier du concours de belote. Mais son coup d'éclat restera sa blessure au stade Montplaisir.
On n'a pas l'habitude de charrier suite à un accident, mais, ce récit a un but préventif pour que pareille mésaventure ne se reproduise plus.
Un samedi soir, à la tombée de la nuit, Thomas suivait le match des seniors. Passionné par le spectacle, il entreprit de rejoindre ses potes situés un peu plus loin. Ne voulant pas rater une miette du match, il s'est déplacé ... la tête et le regard tournés vers le terrain.
Hors autour du stade, il y a les poteaux d'éclairage. Certes ils ne sont pas signalés, mais leur diamètre et leur hauteur devraient suffire à les repérer.
Peu de témoins ont vraiment vu la scène mais la ... collision a été terrible. Et le poteau n'a pas bronché ! Notre ami Thomas s'est retrouvé l'arcade ouverte et il a fallu trois dirigeants et ... trois rouleaux de Sopalin pour éponger le sang qui jaillissait de sa blessure.
Suite à cet accident, le club va demander à la municipalité de repeindre les poteaux en jaune fluo. Des dispositions nécessaires pour protéger les piétons, mais, aussi, les installations. Car, sans qu'on sache s'il y a une relation de cause à effet, le lendemain, ... deux projecteurs étaient grillés sur les poteaux de l'autre coté du terrain !!!
Quand à Thomas, après un passage aux urgences et trois points de suture plus tard, il était de retour au stade pour rassurer tous ses supporters et, donc, valider définitivement son Mickey d'Or.


Retour liste Retour liste














  • Merci de partager nos actus sur votre mur Facebook

    boutique midi direct